LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: krixlegaulois@gmail.com/

jeudi 17 novembre 2016

LE COMPTOIR DE NINA

« Aucun poème ne sera si grand, si noble, si véritablement digne du nom poème, que celui qui aura été écrit uniquement pour le plaisir d'écrire un poème » Charles Baudelaire




Le Kave se rebiffe reçoit une poétesse au comptoir de la Kave. 
Hommage et remerciements à +NINA Brig, voici cinq textes pour vous évader, cinq textes à découvrir, cinq textes pour ouvrir les fenêtres de votre âme. 



AU CIEL DES ETOILES FILANTES

Surgissant dans le noir le ciel s'en inspire

Bercé dans la couleur dorée d'un empire
Filent au milieu de la nuit en éclair de feu
Dame lune devient belle en un tour de jeu



Hors du temps d'un fil pailleté si gracieuses

Éphémères en magie du ciel si précieuses
Elles emportent les rêves vers nos vœux
Préservent nos prières à tous nos aveux



Éclairent le ciel en baguettes magiques

Féerie un fil de poussières magnifiques
Météore d'hélium aussi beau que l'or
Apportent au ciel la beauté du décor



Astres pétillants au plus beau firmament

Stars de tous les regards en jolis filaments
Regardez vers le ciel aux étoiles filantes
Le crépuscule des petites fées affriolantes
NINABrig





DIS, POURQUOI?
Dis, pourquoi la vie est si difficile parfois?
Dis, pourquoi vient en nous tout ce désarroi?
Tu dois accepter la vie comme elle vient!
C'est un ultime combat aux portes du destin!
Dis, pourquoi tant de souffrances?
On en perd toutes nos espérances!
Mais non! la vie n'est pas si mauvaise!
Juste des jours amers, une parenthèse.
Dis, pourquoi tant de chagrin nous envahit
On est triste, on a peur de la vie qui nous trahit!
Non, il suffit de recréer ta vie au sein de tes désirs
Et reviendra en toi la joie dans tous ses plaisirs!
Tu sais, la vie est pleine de surprises
C'est un voyage une route parfois incomprise.
Dis, pourquoi tant de personnes en pleurs?
Tristes chaque jour le cœur dénué de chaleur!
Mais l'enfant pleure toujours lorsqu'il arrive au monde!
C'est le début de la vie, vient son sourire à l'amour qui l’inonde,
Tu sais, parfois pleurer fait du bien
Et le sourire toujours revient!
Dis, pourquoi avons nous besoin tant d'amour?
On l'attend, on en rêve on en veut chaque jour
N'oublie jamais que l'amour nous fait vivre
L'amour sera toujours ce chemin qui nous délivre
Crois sans cesse à la vie, il y a toujours le soleil
Même caché derrière les nuages sa lumière nous éveille.
NINABrig




JE VOULAIS TE DIRE

Comme une musique jouée sur un piano

D'un horizon vibrant dans l'air d'un adagio
Mes mots écrits aux échos de mon cœur
Je voulais te dire de mon âme en ardeur



Tes bras qui m'entourent dans l'infini d'un ciel

Ta main serrant la mienne à tout mon essentiel
Quand tes sourires sur moi effacent mes tourments
Je voulais te dire pour toi mes plus beaux sentiments



Quand mes espoirs se dessinent sur ton chemin

Ma tête sur tes épaules au plus doux lendemain
Vibre le son d'un angélus à l'éden de notre amour
Je voulais te dire que tu adoucis ma vie chaque jour



De tes gestes délicats à tes mots si touchants

Tu es de tout ton être le plus beau de mes chants
Je voulais t'écrire je voulais te dire au plus haut
L'amour que tu me portes je n'ai connu d'aussi beau



Je voulais te dire

Te le dire et l'écrire...
NINABrig





LE JONGLEUR DES RUES

Dévoilant son talent la massue sur le bitume

Jongleur de quilles toute sa vie il la résume
Un cirque dans la rue vient nous surprendre
Habile de ses mains ses gestes font comprendre



Son chapiteau c'est son joli chapeau

Sa scène c'est la rue unique drapeau
Sur la route aux quatre coins des villes
L'âme de troubadour dansent les quilles



Rieur au bleu de ses yeux s'ouvre un joli ciel

C'est en l'air qu'il anime la vie à son essentiel
Artiste urbain c'est dans la foule qu'il aime bien
Construire son avenir dans un jonglage aérien



A son talent si grand jongle sans aucune estrade

Errant sans loge pour nous un instant d’escapade
Baladin du goudron voltigeant au milieu des routes
Le jongleur des rues pour nos regards sa seule voûte.



Aux grands artistes des rues une pensée poétique

Ceux qui donnent aux villes des instants magiques
Sur le macadam
Leur âme....
NINABrig





LES BULLES POÉTIQUES DU CHAMPAGNE

Manié dans les grâces couleurs il pétille

En bulles dorées il accompagne le rêve
Tel un sable en émaux il se champlève
Arôme du temple d'une douce papille



Un réconfort dans le délice des profondeurs

Magnifié du brut au doux entrant dans sa bulle
Le champagne c'est une toile en tissus de tulle
Ancestral breuvage le cru des douces ardeurs



Vin des rois aux gorgées des lenteurs embrassées

Cépage des fêtes au rendez vous des amours
Ses bulles débouchent au satin des glamours
Jaune paille le savourer en onctueuses gorgées



Buvons ce millésime raisonnent les musiques

Mousse d'ivoire en coupes festives de nos vies
Aux folies s'assouvit un voyage de nos envies 
Versez le champagne à vos rêveries poétiques.
NINABrig


Textes et illustrations par +NINA Brig 



Pour terminer ce comptoir de Nina, voici son livre de poésies "Douceur d'une Plume" disponible chez tous vos bons dealers de mots, encore merci et à bientôt Nina.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire