LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: krixlegaulois@gmail.com/

samedi 24 septembre 2016

LORD OF WAR: A FRENCH LOVE STORY


"J'ai autant de clients de gauche que de droite, je travaillerais même avec des pacifistes mais ce ne sont pas d'assez gros consommateurs." Serge Dassault Nicolas Cage, Lord of War (2005)



WARNING! AVERTISSEMENT! ALERTE!

La Kave propose un article spécial:
 "On enfonce des portes de saloon, et elles nous reviennent dans la gueule encore plus fort!"
Le thème du jour est consacré à l'un des exercices favoris du complexe militaro-industriel français, la vente d'armes au tout-venant, au plus offrant.



Objectivement, il n'y a pas de quoi s'étonner pourquoi mon coeur se sent si mal parfois.
On vient d'annoncer dans les médias une énième vente d'avions de chasse français à un pays émergent, en l'occurrence l'Inde. 
La presse est unanime, il faut saluer et applaudir à tout rompre ce formidable exemple de réussite à la Française!
Oui...Mais non.
Non seulement, il ne faut pas se prosterner devant cela, mais la Kave aurait plutôt envie de le dénoncer, d'alerter sur cette escalade permanente de l'armement pour renflouer les caisses d'un état en perdition pendant que le peuple vit sa vie tranquille (ou se voile la face), sans réaliser véritablement l'ampleur du business sournois et dangereux que quelques puissants s'organisent en toute impunité pour se remplir les poches sur le dos des cadavres fumants des différentes zones de guerres planétaires. 


Loin de moi l'idée de vous établir une (longue) liste de tous les pays que nous fournissons en armes en tous genres, car nous sommes de tels champions en la matière que nous trouvons même le moyen de concurrencer des mastodontes tels que les USA, la Russie ou la Chine.
 De toute façon, le marché mondial de l'armement est en hausse constante et s'élevait à plus de...1700 milliards de dollars en 2015, ça y est , j'ai votre attention là?
 Et encore, je n'évoquerais pas dans cet article les armes nucléaires, cela fera probablement à l'occasion l'objet d'un papier à part entière.
Peut-être pas encore complètement, mais à ce rythme, ça ne saurait tarder, et puis être 1er ou 2ème dans ce genre de classement morbide, ça n'a pas vraiment d'importance, nous sommes de toute façon dans le Top 5 et ce n'est pas glorieux... 
Voyez déjà les chiffres établis en 2015:


 Pour rappel, tout cela a un coût aussi pour nous les Gueux, nos soldats sont engagés dans différentes zones de guerre et en France le secteur militaire emploie près de 165 000 personnes, soit environ 4 % de l’emploi industriel.
Ce qui bien évidemment, grâce au travail des petites mains ouvrières, représente une manne substantielle pour l'état et un enjeu économico-industriel monstrueux pour les marchands d'armes, une méga-entreprise comme Dassault et ses actionnaires (coucou l'Essonne!) et bien d'autres sous-traitants en tous genres.
Les armes sont devenus une marchandise comme les autres, sources de profits et d'enrichissements pour les 1% que j'évoque régulièrement.

L'état français s'est fait une spécialité de ce business exponentiel, et chaque Roi Président s'est toujours présenté en directeur commercial de la vente d'engins de mort avec entrain et assiduité au nom de la productivité et de la qualité des produits "Made in France" depuis des décennies.
Cette fois-ci, c'est l'Inde le client, demain, qui sait, peut-être la Côte d'Ivoire, l'Indonésie ou le Bhoutan (ah non pas ce pays, eux c'est des fous malades, ils marchent au bonheur national brut, quelle bande de pacifistes pouah!).
 D'ici là, nous restons par exemple le premier fournisseur d'armes à un pays hautement sympathique comme l'Arabie Saoudite, un client riche et avide de redistribuer ces armes partout au Moyen-orient, ce qui fait que l'on se retrouve dans une situation ubuesque où les terroristes shootent nos troupes parfois avec du matériel français!
Allez expliquer cela à un fantassin frenchy qui vient de prendre une balle de FAMAS dans le buffet vendue par ses propres chefs...



Et n'oublions pas que ces munitions sont souvent subventionnées par l'UE et par ailleurs, le premier objectif avoué de ces subventions est de préserver la compétitivité de l’industrie de l’armement et de sa capacité à exporter à l’étranger, y compris aux États qui contribuent à l’instabilité et aux conflits meurtriers, comme encore et toujours l’Arabie saoudite.
Pour continuer sur les Saoudiens, je cite:
"Au niveau global, la France a livré pour près de 900 millions d’euros d’armement au royaume saoudien en 2015 et des licences ont été délivrées la même année pour près de 1,7 milliards d’euros incluant des armes, munitions, des véhicules blindés, « des agents chimiques ou biologiques toxiques », des navires de guerre, des aéronefs, plus de 700 fusils de précision.
 Plus de 5 millions d’euros d’armements non identifiés ont été également livrés sous forme de cessions onéreuses. Le pays est le premier client de la France"  Cette source, c'est juste...Amnesty international...
Et je ne m'étendrais pas non plus sur nos prouesses dans un pays comme le Yemen où l'Etat français se distingue encore par son zèle, où les chars Leclerc sont les chouchous des factions armées jusqu'aux dents, prêtes à bondir.
En attendant, nos amis Indiens vont ainsi pouvoir, grâce à l'aide de nos avions meurtriers, aller se mettre allègrement sur la tronche avec leurs joyeux voisins pakistanais, ça va être sympa l'ambiance sur le sous-continent...


Seulement il y a comme un léger problème éthique, chers compatriotes, il y a une rumeur folle qui dit que la France serait le pays des droits de l'Homme, de la fraternité, que nous sommes un peuple anti-guerre, que nous avons voulu l'Europe pour justement ne plus jamais revivre les horreurs et atrocités de la seconde guerre mondiale, que nous prônons la diplomatie et l'entente entre les peuples, que nous venons en paix...
Ok ok ok je vous vois bien vous esclaffer au fond de la Kave, car vous savez très bien quelle est la réalité et le mensonge permanent de ces belles valeurs.
Dans les multiples conflits parsemant la planète actuellement, une balle ou une bombe sur quatre  au minimum, s'abattant sur un être humain, est Française,
Cocorico hurle le ministère de la Défense! Cocorico clame Matignon! Cocorico chante l'Elysée! Cocorico dansent les économistes! Cocorico roucoulent les médias mainstream!
L'histoire d'amour entre l'état et les marchands d'armes est au beau fixe et n'est pas prête de s'enrayer (hum) étant donné les milliards en jeu dans ce business florissant et le discours expert servi aux Français, comme quoi c'est beau une France qui gagne dans le monde grâce à son fleuron de l'industrie militaire, ainsi on protège vos vies, vos emplois, votre french way of life et ce n'est pas prêt de se tarir ce filon-là, vous ne le savez que trop bien.
 L'état français arrose de flingues et d'avions un peu partout à travers la planète, et si il pouvait vendre à des Martiens ou des Neptuniens, il le ferait sans aucun état d'âme.


Actuellement, l'Etat Français se distingue encore plus, puisqu'il est engagé dans la guerre contre le terrorisme et bombarde joyeusement, qui en Syrie, qui en Lybie, qui au Mali ou partout où le besoin se fait sentir si les potes ricains ou russes ont besoin d'un coup de main.
Après tout, nous sommes super bien équipés, alors autant tester notre matos pour voir si nos bombes tuent des méchants ou des civils aussi bien que l'Oncle Sam ou l'Ours Poutine.
Concrètement, les réfugiés qui affluent en masse en Europe ne sont très souvent que des victimes de guerre, des victimes des atrocités quotidiennes, des victimes aussi des bombardements occidentaux qu'ils fuient, car bizarrement, ces gens sont...terrorisés.
D'un coté, Daesh et son cortège de barbarie, de l'autre les actions militaires occidentales déroulant un tapis de bombes, ça ne donne pas vraiment envie de rester dans son pays non?
D'ailleurs, si c'était nous, Français, qui croulions sous les bombes, que ferions-nous?
Tiens, il y a bien un exemple de cela, cela s'appelle l'exode de 1940.
Des dizaines de milliers de français jetés sur les routes terrifiés et paniqués par les attaques des Stukas allemands, et cherchant à trouver refuge, tiens n'est-ce pas quelque chose qui a un goût de déjà-vu ces derniers temps...
Seulement voilà, les armes, ça rapporte un peu, beaucoup, énormément, à la folie, ça se compte en milliards de Dollars, de Roubles, d'Euros, et bien sûr, on nous explique cela au nom de l'intérêt suprême de la Nation, de la grandeur de la France et ce n'est pas quelques esprits chagrins qui vont nous polluer notre business d'artillerie lourde ou légère quand même!

De plus, nous vivons une chose étrange, c'est un Président de (soi-disant) Gauche qui joue le super VRP à coup de petites phrases bien senties afin de permettre à son industrie guerrière de décrocher du contrat mirobolant et nous vend sa came en instillant dans le coeur du peuple de France une autre arme redoutable, utilisée à foison par autant de ces prédécesseurs, cet armement terrible porte un nom: LA PEUR.
Et ça marche. A bloc. Et depuis longtemps, trop longtemps.
Bien sûr, je ne conteste à aucun moment la peur que peut inspirer les actes de terrorisme sur notre sol depuis 2012 voire auparavant, mais en revanche, se servir de cette peur pour augmenter encore un peu plus ce statut de Père Noel de l'armement de masse de tout acabit me dérange profondément, et je ne suis pas seul je crois, j'espère.
Charger la France de mille maux ne serait d'ailleurs pas équitable, puisque l'Europe est dans son ensemble une sorte de spécialiste de ce trafic légal, les Tchèques, les Allemands et d'autres se distinguent en compétitivité et férocité à celui qui aura amassé le plus d'argent et vendu le plus d'armes possibles partout dans le monde sans se soucier aucunement des conséquences, l'essentiel étant que l'argent coule à flots dans les caisses des principaux concernés, c'est à dire pas vous, pas nous, les 99%.


L'Etat français va donc se glorifier de ce nouveau contrat avec l'Inde, et dans l'attente d'autres contrats, il peut ainsi faire tourner au taquet la machine Militaro-industriel et nous faire avaler la pilule au prétexte de la grandeur de la France et de son industrie, de la guerre menée contre la terreur, et du bienfait économique irremplaçable pour le pays d'avoir une telle capacité de produire de l'engin de guerre, la stratégie de manipulation fonctionne à plein régime. 
Cette politique de l'armement massif nous est présenté comme un succès et cela marche auprès de certains, persuadés qu'ils sont qu'une partie de la planète veut nous dézinguer à cause de notre système de médiocratie et de liberté individuelle.
L'union européenne se distingue aussi par un manque de transparence absolue et les états membres de l'UE ont souvent la fâcheuse tendance à dissimuler leurs petites affaires avec certains états avides de remplir leurs entrepôts d'armes prêtes à l'emploi.
 Par exemple, en Belgique, près de 50% des exportations de biens militaires ne sont plus contrôlées, tout ceci est sourcé et vérifiable, entre autre en allant se renseigner auprès de l'observatoire des armements
Pour un peu qu'un politique un peu plus dingue que les autres n'arrive au pouvoir chez nous ou ailleurs dans l'UE, vendons aussi de la bombe nucléaire, histoire qu'on s'éclate...


Oui, l'Etat Français et la vente d'armes, c'est une vraie histoire d'amour à la Française.
Un pays qui se distingue depuis des siècles en étant impliqué dans de multiples conflits armés à tort ou à raison à travers les âges, et qui maintenant s'est transformé en entrepreneur flingueur et fier de le claironner à qui veut l'entendre.
Sortir de la solution militaire systématique serait une réflexion urgente à mener, mais un projet qui favorise le « tout-militaire » au détriment des initiatives de résolution et de prévention des conflits tel que l'Etat français le fait actuellement ne peut que générer de nouveaux ennemis toujours plus revanchards, toujours plus violents, la loi du talion fonctionne à son maximum, et nous en sommes souvent surpris. L'Homme est assoiffé de vengeance par nature, et ce n'est pas en balançant des tonnes de bombes que nous allons créer de la concorde entre les nations.
Prêcher la paix dans ce monde de fous pourra paraître dérisoire, mais il est bon de rappeler malgré tout que nous sommes tout autant responsables de nos actes meurtriers à travers le Monde que les terroristes cinglés qui prennent des innocents pour cibles.
Ne soyons pas étonnés d'être détester par une partie des peuples de la planète, quand un avion Dassault vient détruire un village à coups de bombes.
Notre Aura de peuple "pacifique" en prend un sacré coup dans la gueule.
Oh Wait, mais je me plante en fait, finalement nous le Peuple, nous sommes relativement pacifistes, le problème, il ne viendrait pas de nos politiciens?
Franck Zappa me souffle dans l'oreillette que non pas vraiment, l'explication ne viendrait pas de là, la réalité ce serait plutôt que la politique n'est tout simplement que le Département divertissement du complexe militaro-industriel.
Ah Merci Franck de cet éclaircissement fondamental, mais cela ne va pas nous mettre de baume au coeur!



Ami(e)s Kavistes, Dites non au supermarché de l'armement et ses rayonnages maudits!
Soyons fous, soyons rebiffeurs, soyons indignés, soyons réactifs, soyons activistes, soyons utopistes, mais Militons pour une arme de...réenchantement massif et alternative, gardons espoir.

Une fois n'est pas coutume, ce billet finira comme il a commencé, avec une citation:
“Rien n'est aussi désespérant que de ne pas trouver une nouvelle raison d'espérer.” Nicolas Machiavel