LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: krixlegaulois@gmail.com/

samedi 19 novembre 2016

Les Océans ne nous remercient pas

"De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air, qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer, de Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome, le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme"  Nicolas Boileau.




Introduction du Kave:


L'article qui va suivre est issu du Climatoblogue , écrit par +A. Randomjack datant de février 2016, mais toujours d'une terrible actualité. 
Les océans ne remercient pas l'être humain pour son activité maritime et la destruction de l'environnement des océans nous concernent tous.
Le Kave se rebiffe et le Climatoblogue s'associent pour vous alerter et vous informer afin de vous sensibiliser sur la destruction de notre habitat commun dont les océans sont un élément fondamental de la survie de l'espèce humaine, si tant est qu'elle le comprenne un jour.


Nos Océans se Meurent, Voyons Pourquoi et Comment

Les océans recouvrent 72% de la superficie de notre planète et ce qui s'y passe a des impacts pour tout ce qui vit à la surface. La vie et la mort sont apparues dans les océans et si les océans meurent, nous mourrons.
_______________________

     D'abord, les symptômes

Le blanchiment des coraux : 
les algues unicellulaires, qui vivent en symbiose avec le corail, perdent leur pigmentation et meurent, c'est ainsi, les coraux deviennent blancs. Lien Wikipedia pour des détails spécifiques. Ce blanchiment est observé sur la majorité des récifs corallien à plus ou moins grande échelle ,mais inquiète les biologistes car les coraux sont des oasis de vie, de beaucoup de vie. En 2015/2016, les coraux sont durement frappés sur l'ensemble de la planète. On peut comparer le blanchiment des coraux à une catastrophe détruisant de grandes cités.
Les coraux ne sont que 1% des océans, mais 25% des espèces y vivent. 

Récif corallien blanchie

Source :Dr Clare Wormald Steele - Island Conservation
À l'opposé, voici à quoi ressemble un récif corallien en santé.

Source malheureusement inconnue. 
Image de grande taille qui peut servir de fond d'écran.

Les mollusques et le phytoplancton subissent une diminution importante de leurs populations. Sur la côte ouest Canadienne par exemple, les cultures d'huitres et de moules enregistrent des pertes de productivité allant jusqu'à 95%. Les étoiles de mer meurent par millions et finissent leur vie en une masse informe et visqueuse et on a vu ces otaries envahir les plages et les rues de ville côtières en Californie pour tenter de trouver de la nourriture : l'hécatombe est massive.

D'immenses zones mortes apparaissent un peu partout, mais généralement le long des côtes (difficile de dire ce qui se passe partout dans les océans) mais plusieurs ont aussi été découvertes au large. Dans ces zones qu'on dit mortes, il n'y reste que des bactéries et des méduses qui se nourrissent des ces milliards de milliards de bactéries.

Les mammifères marins meurent aussi en grand nombre : cétacés, phoques, otaries, morses, sans oublier des millions d'oiseaux marins.

Il y a de plus en plus d'éclosions d'algues toxiques, toujours plus vastes.

Il y a aussi des plus en plus d'invasion de méduses

Il y a de moins en mois de poissons de toutes tailles ; les morues sont, à toute fin pratique, disparues de la côte est du continent Américain, plusieurs espèces de thon sont en voie d'extinction ainsi que plusieurs autres espèces et on estime qu'environ 90% des requins manquent à l'appel 

Le population de krill dans l'Antarctique s'est écroulée de 80%

De l'eau violette apparaît en certains endroits...
_______________________

     Mais que se passe-t-il???

Le réchauffement climatique n'explique pas tout, mais ça en explique une bonne partie.

De un, les océans se réchauffent beaucoup. Plus de 90% de la chaleur se retrouve d'abord dans l'océan jusqu'à une profondeur de 2000 mètres ; c'est la limite des instruments de mesure, soit les 3600 (ou plus) flottes ARGO robotisées.


La chaleur, d'abord accumulée dans les océans se transfère ensuite à l'atmosphère avec les tempêtes et El Niño entres autres ; l'évaporation en est un autre moyen qu'on peut comparer à notre transpiration qui sert à nous rafraîchir.

Il ne faut pas oublier que l'eau chaude contient moins de cet élément essentiel à la vie que nous connaissons qu'est l'oxygène sous forme de gaz dissout. C'est ce qui explique les "zones mortes", où la vie est littéralement suffoquée par manque d'oxygène.
Quand l'oxygène disparait, des microbes envahissent l'espace biologique vacant , et c'est le cas du sulfure d'hydrogène. 
Ce gaz est rapidement mortel à seulement 200ppm, ce qui nous amène à l'apparition de l'eau violette...


Sur la côte de l’Oregon (côte ouest Américaine) sont apparues en plusieurs endroits de l'eau violette qui sent bizarre...
De toute évidence, il s'agit d'eau provenant des ces "zones mortes" par manque d'oxygène où les bactéries produisent du sulfure d'hydrogène, ce qui explique l'étrange odeur.

Des extinctions massives ont été amplifiées par ce phénomène : possiblement le métaphorique Coup de Grâce ; on en a retrouvé les traces caractéristiques dans les sédiments ; une mince ligne noire et malodorante à cause des composés sulfureux. Sur certaines plages, il est possible de trouver cette mince ligne en creusant seulement une vingtaine de centimètres dans le sable.
_______________________
   
     Que se passe-t-il avec les mollusques et le plancton?

Une bonne partie du CO2, que nous produisons aveuglément et en trop grande quantité, retombe dans les océans et à la longue rend l'eau plus acide. En moyenne, l'eau des océans est 30% plus acide qu'avant 1960. Tout ce que nous avons produit avant et qui a été absorbé par les océans n'avait, jusque là, pas fait de dégâts. 

L'acidité accrue rend la formation de carapace faite de composés carbonate très difficile pour tous les organismes qui s'en entourent pour se protéger. Même le microscopique phytoplancton, un plante, se fabrique un telle carapace de carbonate, mais l'acidité dissous les composés de carbonate. Sur de plus grandes espèces de mollusques, les plongeurs remarquent souvent des fissures ou autres dommages causés par l'acidification. On a noté une perte de 40% de la population globale de phytoplancton. 
L'étude scientifique, en Anglais évidemment.

Chez les aquiculteurs qui cultivent huitres et moules, certains ont enregistrés une perte de productivité allant jusqu'à 95%. On ne mentionne pas le pourcentage dans cet article, mais je le connais d'autres sources dont j'ai perdu la trace... 
Lien en Anglais

95% des étoiles de mer sont disparues des côtes de la Colombie Britannique au Canada. Lien en Anglais 
Les saumons de la Colombie Britannique subissent aussi en déclin marqué tout comme l’industrie de la pêche en général et l'aquaculture.

Les causes : 
- une eau plus chaude contient moins d'oxygène, ce qui affaiblit les animaux ; 
- les virus et bactéries se multiplient plus rapidement dans l'eau chaude ;
- les éclosions d'algues toxiques se multiplient et les toxines, principalement de l'acide domoïque, qui est une neurotoxine et qui désoriente les animaux en petite dose et les tue quand la dose est plus forte (des gens en meurent après avoir consommé des poissons ou de fruits de mer contaminés). Source Wikipédia ;
- les 2 causes des éclosions d'algues toxiques sont la hausse de la température de l'eau  et l’apport d'engrais utilisés en agriculture qui se retrouve, via les eaux de ruissellement, le long des côtes ; 
- l'acidification des océans est un facteur important dans le déclin des mollusques et les animaux qui en mangent, tel les phoques et otaries, ils ont nettement moins de nourriture à leurs disposition (imaginez votre supermarché avec 95% moins d'aliments à votre disposition...)

Même le krill de l'Antarctique est menacé. J'écoutais une conférence de la part d'un biologiste de l'Antarctique qui disait qu'on avait observé une diminution de 80% de ces petites créatures dont se nourrissent baleines et certains manchots.
Étude en anglais datant de 2010
 _______________________

     Un court mot sur les invasions de méduses 

Les nouvelles conditions climatiques et le réchauffement océans en particulier favorise la développement des méduses qui envahissent maintenant des plages sur presque tous les continents à l'exception de l'Antarctique.

Les courants les transportent en multitude, parfois des millions, et ces méduses, souvent venimeuses, viennent mourir sur les plages e/ou blessent des baigneurs, certaines peuvent même tuer des humains.

Quand la marée baisse, l'odeur de ces créatures mortes et en décomposition  est souvent infecte.


Source http://greenworkexperience.com/content/climate-change-and-jellyfish-invasion
  _____________________

     Au sujet des requins 

Les requins ont survécu aux 5 extinctions massives précédentes, ce sont les champions de l'adaptation. Comment ils ont fait demeure un mystère mais il est probable que certains se soient réfugiés, dans les profondeurs où l'eau froide ralentit les métabolismes et qu'ils y ont trouvé assez de nourriture pour assurer leur survie, au moins pour un petit nombre d’entre eux.. 
Extinctions massives lien Wikipedia. 

La vie microbienne est vraisemblablement apparue sur Terre il y a 3,5 milliards d'année. On peut argumenter sur le fait qu'elle se soit développé sur Terre ou que des comètes ou astéroïdes l'y a déposée : les deux sont possibles dans l'état actuel de nos connaissances. La vie animale et les autres organismes multicellulaires ne s'est développée que beaucoup plus tard lors de l'explosion Cambrienne il y a entre  (seulement)  532 et 540 millions d'années. Lien Wikipédia sur l'évolution chronologique du vivant. 
Tout ça pour dire que ça fait 420 millions d'années qu'il y a des requins dans les océans et c'est fort probablement le record de longévité pour une espèce qui ne soit pas unicellulaire. 


Des chiffres qui rendent malades...
 100 millions de requins sont littéralement massacrés chaque année. Étude en Anglais comme toujours. La très grande majorité de ces requins sont attrapés, puis on leur coupe les nageoires et on les rejette à l'eau où ils meurent asphyxiés (la majorité des espèces de requin doivent nager pour respirer) ou se font bouffer vivant sans pouvoir se défendre...

Que fait-on avec les nageoires des requins? De la soupe aux ailerons de requin qui se vend très cher et est très prisé, particulièrement en Chine. Seule la prise de conscience et l'éducation peuvent prétendre être une solution à ce problème.


Ailerons de requins qu'on fait sécher au soleil
La photo provient de l'étude mentionnée ci-haut

Le rôle des requins est essentiel dans les océans, ils mangent les plus faibles, les difformes et les malades évitant ainsi la propagation d'épidémies et la reproduction des plus faibles, ce qui fait des espèces plus fortes, plus en santé. La fonction méconnue de tous les prédateurs est de maintenir les écosystèmes en santé.
 _______________________

     Les méfaits et dangers de la surpêche industrielle

 Les super-chalutiers possèdent des filets dans lesquels on pourrait stationner un douzaine de Jumbo Jet 747 sans égratigner les peintures des avions.


Courtoisie de Greenpeace:

40% des prises dans ces filets seront rejetés à la mer, généralement mortes, sinon blessées. Ils attrapent indistinctement tout sur leur passage : dauphins, tortues, requins, baleines et autres espèces non commerciales, voire menacées.
- Pour un kilo de crevettes, 40 kilos de poissons (morts) sont rejetés à la mer.
- Les homards pêchés de nos jours pèsent 1 kilo, il y a 50 ans et plus, il était fréquent d'en attraper qui pesaient 20 kilos ; les homards croissent tout au long de leur vie.
Un autre 40%?
Oui, 40% des poissons qu'on retrouve dans nos marchés ont été pêchés illégalement. Je suis personnellement dégoûté et depuis que j'ai appris tout ça il y a quelques années, je ne mange plus de poisson non plus, et c'est sans compter que les poissons contiennent de plus en plus de mercure car tout charbon brulé produit du mercure qu'on retrouve maintenant dans tous les poissons, oiseaux et mammifères qui se nourrissent de poisson. On le retrouve aussi au sol évidemment mais les concentrations varient grandement et le taux semble plus élevé en Arctique, mais les recherches manquent.
Article d'un journal Français qui en dit plus, entres autre que les océans seront vide en l'an 2048. Je ne veux pas prendre part à cette destruction, même si les autres le font. Ce qui m'importe, c'est ce que je fais, c'est ma conscience après tout

Les chalutiers raclent le fond des océans y détruisant tout, comme le montre cette photo. 


Source OUSU environmental blog
   _______________________
   
     Un Big Mac avec ça?

Aux états-Unis seulement, on utilise pour l'élevage d’animaux 34 mille milliards de gallons (grosso-modo un gallon = un bidon de 4 litres) d'eau généralement de très bonne qualité contrairement à de l'eau contaminée au plomb qu'on a servi aux résidents de Flint au Michigan par exemple. Tout ça au moment ou 4 milliards d'humains souffrent de pénurie d'eau au moins un mois par année...

Votre quart de livre (115 grammes) de viande dans votre burger a nécessité à lui seul 2 521 litres d'eau pour être produit ; imaginez si McDoh vous chargeait aussi le prix de cette eau avec votre Big Mac? Imaginez aussi si on vous donnait les excréments résultant de sa production et que vous devriez en disposer vous-mêmes?

Toujours aux USA, l'élevage de viande utilise environ 80% à 90% de toute l'eau consommée ; le fracking qu'on déteste presque tous ne consomme qu'une très petite fraction de ce qu'on donne aux animaux d'élevage.

L'élevage industriel de la viande produit plus de gaz à effet de serre que tout le transport (terrestre, aérien et marin) combiné... toujours aux USA, mais c'est pareil dans les autres pays développés.
_____________________

    Dernière heure : 29 février 2016

    Une étude révèle que l'acidification des océans pose un autre inconvénient majeur.

Le phytoplancton (large variété de plantes microscopiques) endommagé par l’acidification, et qui est la base fondamentale de toute la chaine alimentaire océanique, provoque une baisse de fertilité chez les animaux (petits poissons, jeune krill, et les larves de toutes sortes d'espèces qui s'en nourrissent. 
Article source, en Anglais encore une fois : More Acidic Oceans Could Reduce Fertility for Algae Eaters
_______________________

La plus grande injustice sociale de l'Histoire sont les changements climatiques.


Merci à +A. Randomjack, Ami(e)s kavistes, informez, alertez, partagez, sans nous rien ne se fera.

Voulons-nous être la génération qui causera cela? 


Réfléchissons, agissons maintenant.
YES OUI KAVE !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire