LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: krixlegaulois@gmail.com/

samedi 15 octobre 2016

STOP HARCELEMENT !

"La vie dans l'Entreprise reproduit la cruauté de l'école, en plus violent car personne ne nous protège. Vannes inadmissibles, agressions injustes, harcèlement sexuel et guéguerres de Pouvoir."
99 francs 
 Frédéric Beigbeder 



Le harcèlement scolaire, une plaie de tous les jours pour nos enfants. 
Le monde de l'enfance et de la jeunesse sait être tout aussi cruel que nous les adultes. 
Dans le cadre de la campagne nationale contre ce fléau (un autre de plus), l'éducation nationale nous a fait une communication intéressante pour lutter au quotidien face aux harceleurs et mieux protéger les victimes de cette pratique ancienne, mine de rien, mais qu'il faut continuer de combattre sans cesse.


Le harcèlement, c’est quoi ?
(Tiré du site Non au harcèlement)

"Le harcèlement se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Cette violence se retrouve aussi au sein de l’école. Elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre.

Lorsqu’un enfant est insulté, menacé, battu, bousculé ou reçoit des messages injurieux à répétition, on parle donc de harcèlement.

Les 3 caractéristiques du harcèlement en milieu scolaire :

La violence : c’est un rapport de force et de domination entre un ou plusieurs élèves et une ou plusieurs victimes.
La répétitivité : il s’agit d’agressions qui se répètent régulièrement durant une longue période.
L’isolement de la victime : la victime est souvent isolée, plus petite, faible physiquement, et dans l’incapacité de se défendre.



Le harcèlement se fonde sur le rejet de la différence et sur la stigmatisation de certaines caractéristiques, telles que :

L’apparence physique (poids, taille, couleur ou type de cheveux)
Le sexe, l’identité de genre (garçon jugé trop efféminé, fille jugée trop masculine, sexisme), orientation sexuelle ou supposée
Un handicap (physique, psychique ou mental)
Un trouble de la communication qui affecte la parole (bégaiement/bredouillement)
L’appartenance à un groupe social ou culturel particulier
Des centres d’intérêts différents
Le harcèlement revêt des aspects différents en fonction de l’âge et du sexe.
Les risques de harcèlement sont plus grands en fin d’école primaire et au collège.

Si le harcèlement touche des élèves en particulier, il s’inscrit dans un contexte plus large qu’il est indispensable de prendre en compte.

Le harcèlement se développe en particulier :

Lorsque le climat scolaire de l’établissement est dégradé : les adultes doivent créer les conditions pour que l’ambiance dans l’établissement soit propice à de bonnes relations entre les élèves et entre les adultes et les élèves.
Lorsque les situations de harcèlement sont mal identifiées par l’équipe éducative : il est indispensable que les parents et les élèves ne soient pas démunis face au signalement d’une situation de harcèlement et que les sanctions soient adaptées et éducatives."

Concernant un autre type d'harcèlement, voici le "Cyberharcèlement":

 Le "cyberharcèlement" est une variante récente du harcèlement, reposant sur l'usage d'internet et des nouvelles technologies de communication (blogs, e-mails, réseaux sociaux, téléphones portables). Ce type de harcèlement est favorisé par l'anonymat et l'absence de contrôle d'identité qui permettent aux harceleurs d'agir en toute discrétion.

Il se concrétise par la réception répétée de messages provenant de différentes sources, dont le contenu est teinté de menaces, d'intimidations, d'insultes, de chantage ou par la diffusion d'images humiliantes. Ces messages sont parfois accompagnés  d'un rejet et d'un isolement de la victime  à l'école ou dans d'autres lieux de socialisation.


Les Conséquences:

Les conséquences du harcèlement en milieu scolaire peuvent être graves et multiples :

décrochage scolaire voire déscolarisation (des études montrent que la peur des agressions expliquerait 25% de l'absentéisme des collégiens et lycéens),
désocialisation, anxiété, dépression,
somatisation (maux de tête, de ventre, maladies),
conduites autodestructrices, voire suicidaires.
Outre les effets à court terme, le harcèlement peut avoir des conséquences importantes sur le développement psychologique et social de l'enfant et de l'adolescent : sentiment de honte, perte d'estime de soi, difficulté à aller vers les autres et développement de conduites d'évitement. S'ils ne sont pas pris en compte, ces effets peuvent se prolonger à l'âge adulte.


Une prévention efficace du harcèlement passe par une approche systèmique du phénomène reposant sur les axes d'action de l'approche du climat scolaire."


Vidéo préventive sous forme de dessin animé adapté à des élémentaires.

Les Haters ne passeront pas. 
Parlez-en, informez, alertez !
#NONAUHARCELEMENT #LESKAVESSEREBIFFENT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire