LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: krixlegaulois@gmail.com/

lundi 17 octobre 2016

17 OCTOBRE, Jour Universel: La Misère est violence, refusons-là.


"Gœtz : Le Bien, c'est l'amour, bon : Mais le fait est que les hommes ne s'aiment pas et qu'est-ce qui les en empêche? L'inégalité des conditions, la servitude et la misère. Il faut donc les supprimer." Le diable et le bon dieu, 1951 Jean-Paul Sartre
De multiples évènements et manifestations sont organisés aujourd'hui dans la lutte contre la misère pour un monde plus juste partout sur la planète. 
Nous sommes les 99%, Nous sommes Légion. 
Un autre monde est possible.



Je résiste, tu résistes, nous résistons.

Aujourd'hui, 17 Octobre 2016, c'est la journée mondiale du refus de la misère. 
Pour certains, cela paraitra une utopie, pour d'autres une "journée mondiale" de plus, pour encore d'autres un combat de tous les jours.
Un autre Monde est possible, les milliards dépensés Chaque MOIS dans les guerres suffiraient à combler et éradiquer la faim et la misère dans le Monde. 
Il ne faut plus laisser personne de côté.
En 2016, aujourd'hui le thème de cette journée sera: 
De l'humiliation et de l'exclusion à la participation.
Réaliser les Droits de l'Homme pour tous.

Il va suivre maintenant à votre comptoir le lien de refuser la misère et celui d'Amnesty International associée depuis longtemps à cette journée internationale. 

Un autre lien provenant de l'association de l'atelier citoyen, qui propose de l'alternative comme j'aime, cette association a pour but de provoquer et d’animer sur leur commune, la réflexion, le débat et l’action citoyenne, et de promouvoir :
Les valeurs démocratiques, la solidarité, la laïcité, l’écologie, les échanges culturels et de savoirs, les  échanges intergénérationnels, l’éducation populaire, l’entraide.
Des valeurs auxquelles la Kave s'associe. A jamais.

La Kave a déjà produit quelques articles sur ce sujet de la misère et de la pauvreté et n'est pas prête d'en finir à son grand dam.... 
Voici les quelques liens qui pourraient vous avoir échappé: 

«Cultivons nos liens, partageons nos cultures» 












Présentation de la journée Mondiale

La Journée Mondiale du Refus de la Misère est célébrée chaque 17 Octobre. Née de l’initiative du père Joseph Wresinski et de celle de plusieurs milliers de personnes de tous milieux qui se sont rassemblées sur le Parvis des Droits de l’Homme à Paris en 1987, cette journée est officiellement reconnue par les Nations Unies depuis 1992.


Depuis 1987, chaque année, la Journée mondiale du refus de la misère est célébrée le 17 octobre.

Pourquoi une Journée mondiale du refus de la misère ?

Pour faire entendre la voix des plus démunis Faire entendre ceux qui sont habituellement réduits à leurs difficultés, voire en sont jugés responsables. "C’est notre journée. On peut exprimer ce que l’on a dans le cœur sans honte, sans gêne", dit une participante. La Journée mondiale du refus de la misère leur donne la parole, sur les conditions indignes qu’elles vivent, sur leurs résistances quotidiennes et leurs aspirations. On ne peut vaincre la misère qu’avec les premiers concernés.

Pour mobiliser citoyens et responsables publics La misère est une violation des droits humains fondamentaux, elle n’est pas fatale, et peut être combattue et vaincue comme l’ont été l’esclavage et l’apartheid. En France en particulier, elle invite à comprendre comment chacun, là où il est, peut agir.

Un point d’appui pour une lutte de fond contre la misère ATD Quart Monde, à l’origine de cette journée, souhaite que les initiatives inspirées du message inscrit sur la Dalle du refus de la misère se multiplient de toutes parts à l’initiative d’associations, d’élus, de citoyens. ATD Quart Monde s’investit pour donner avec d’autres un écho particulier à cette journée, en l’honneur des personnes victimes de la misère, et pour une mobilisation de tous les défenseurs des droits de l’homme. Avec cette éthique, le 17 octobre est un point d’appui pour une dynamique du refus de la misère toute l’année.

Un message qui rassemble très largement Sur le Parvis des droits de l’homme et des libertés, Joseph Wresinski, fondateur d’ATD Quart Monde inaugure une dalle où figure cette inscription : « Le 17 octobre 1987, des défenseurs des droits de l’homme et du citoyen de tous pays se sont rassemblés sur ce parvis. Ils ont rendu hommage aux victimes de la faim, de l’ignorance et de la violence. Ils ont affirmé leur conviction que la misère n’est pas fatale. Ils ont proclamé leur solidarité avec ceux qui luttent à travers le monde pour la détruire.


"Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré. " Joseph Wresinski


#JERESISTE #REFUSDELAMISERE #ONATTENDQUOI #ONVAUTMIEUXQUECA
#LEKAVESEREBIFFE #LAKAVESEREBIFFE #LESKAVESSEREBIFFENT
#YESOUIKAVE



RESISTEZ!