LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: krixlegaulois@gmail.com/

mercredi 4 janvier 2017

Et nous saurons nous passer de vous

 « Nuit debout n’existe peut-être plus, mais ses causes et le mal-être, restent, eux » Danakil 

Merci à +mathieu le poultier Namasté pour la transmission d'infos et de post ;) 
Merci à +Secret pour la vidéo de fin d'article ;)
Muzik from the kave avec Danakil back again, mais pas que...


32 Mars


Nous passerons toutes les nuits debout
Toutes les journées à réfléchir à tout ça
Et nous saurons nous passer de vous
La rue résonne du son de nos voix

Nous passerons toutes les nuits debout
Toutes les journées à rebâtir tout ça
Et nous saurons nous passer de vous
La rue résonne du bruit de nos pas

Les temps sont durs, on nous vole, on est spolié
On nous fait travailler pour des faux billets
Rien ne bouge plus, la boucle est bouclée
Quelque chose empêche la roue de tourner

32 mars, 2ème jour de la démarche
La coupe est pleine comme les abords de la place
La réponse est en marche
Le peuple se déplace
La riposte est un art au parfum de l'audace

Vous savez la politique est un leurre
Telle qu'elle est pratiquée le système est condamné
Par des pantins imbéciles et désarmés
Dépassés par le modèle qu'ils ont inventés

Alors stop nous n'attendons plus rien de vous
Rendez nous les vies que vous nous avez confisqués
Vous persistez à tricher sur tous les sujets
Alors qu'on tousse tous comme dans un nuage de fumée

Nous passerons toutes les nuits debout
Toutes les journées à réfléchir à tout ça
Et nous saurons nous passer de vous
La rue résonne du son de nos voix

“Et nous saurons nous passer de vous— Danakil

Nous passerons toutes les nuits debout
Toutes les journées à rebâtir tout ça
Et nous saurons nous passer de vous
La rue résonne du bruit de nos pas

Les temps sont bizarres, étrangement
On ne partage ni les torts ni l'argent
Ce sont les mêmes qui détiennent
Les mêmes qui parviennent
Qui entretiennent la léthargie du système

On n'inverse plus les rôles
Les problèmes restent sur les mêmes épaules
Mais la rue résiste, elle survit par habitude
Devenue dangereuse lassitude

Ils ont peur dès qu'ils sentent un semblant
D'unité dans nos rangs
Ils ont tort de nous traiter comme des enfants
Comme des idiots depuis trop longtemps

D'ailleurs le temps joue pour nous
A partir de maintenant
La foule est vivante et le mot d'ordre est maintenu
Nous sèmerons les graines, le chemin faisant
Et nous récolterons, le moment venu

Nous passerons toutes les nuits debout
Toutes les journées à réfléchir à tout ça
Et nous saurons nous passer de vous
La rue résonne du son de nos voix

Nous passerons toutes les nuits debout
Toutes les journées à rebâtir tout ça
Et nous saurons nous passer de vous
La rue résonne du bruit de nos pas



Arrêt au comptoir sur le collectif Cadécol cité au début du clip de Danakil:


CADECOL est un collectif ouvert dont l’objectif est d’anticiper l’urgence des situations de répression de luttes ou de mouvements sociaux (sans-papiers, mal logés, chômeurs, travailleurs…). Le collectif ne veut pas être une équipe composée de militants spécialistes du droit et de l’anti-répression. Dans la limite de ses forces, CADECOL est conçu comme un outil pour se réapproprier les stratégies de défense, partager des expériences, débattre sur la justice, le droit et la manière de réagir face à la répression et élaborer ensemble un discours public permettant de continuer à défendre les raisons de la lutte.

Caisse d'auto défense juridique collective à Paris.
un outil pour :
» élaborer ensemble un discours public permettant
de continuer à défendre les raisons de la lutte
» se réapproprier les stratégies de défense et ne pas
les laisser exclusivement aux spécialistes du droit
» Mutualiser les moyens de défense :
contacts avocats, argent pour les 1ères dépenses
» Partager nos expériences et débattre sur la justice,
le droit et la manière de réagir face à la répression

Local auto-organisé de lutte et de critique sociale
Les horaires d’ouverture du local : 
le mercredi de 16h30 à 19h30 
et le samedi de 14h à 18h. 
Entrée libre et gratuite.
Le Rémouleur 
106, rue Victor Hugo 93170 Bagnolet (M° Robespierre ou M° Gallieni) 

Pour finir ce post, une vidéo en anglais sans commentaires.
Asking Strangers For Food VS Asking The Homeless For Food! (Social Experiment)


 "La seule chose promise d’avance à l’échec, c’est celle que l’on ne tente pas. »
 Paul-Emile Victor


YES OUI KAVE!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire