LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: krixlegaulois@gmail.com/

vendredi 24 février 2017

La Tournée de Jack: Les Injustices Climatiques

FOR ALL !

"A l’heure, si sombre encore, de la civilisation où nous sommes, le misérable s’appelle l’homme ; il agonise sous tous les climats, et il gémit dans toutes les langues."
Lettre à M. Daelli éditeur de la traduction italienne des Misérables 18 octobre 1862. 
Victor Hugo




Hey les Kaves qui se rebiffent!

Votre tavernier kaviste apprécie le collectif participatif et vous aurez constaté que la machine tourne pas trop mal avec la collaboration entre les trois lascars des blogs que vous connaissez bien ici maintenant. Nous espérons ainsi pouvoir vous donner une large palette d'accès aux ressources vidéos, de liens, et de textes pour continuer à s'informer plus encore sur votre plateforme Kaviste. 
Vous pouvez donc naviguer entre les trois blogs et choisir vos thèmes aisément. 
Si d'autres veulent nous rejoindre, faites-vous connaitre!
Pour ceux qui ne connaissent pas encore les piliers de comptoir de la kave que sont Docuclimat et le climatoblogue, vous verrez, ils parsèment de leurs écrits le zinc depuis un long moment déjà. Rendez-vous directement sur leurs liens pour découvrir:

http://leclimatoblogue.blogspot.fr/
https://docuclimat.com/

La Kave accueille donc au comptoir l'ami Jack du climatoblogue pour un article sur les injustices climatiques à travers le temps et les âges. 
Une injustice climatique commise quelque part sur la planète se transforme en une menace pour le climat dans le monde entier. 
Ce sont le plus souvent les mêmes qui payent la note salée de la misère climatique, mais cela s'étend, se répand, se propage un peu plus chaque jour sur l'ensemble de la planisphère.
 D'un point de vue occidental, on nous demande individuellement d'avoir un comportement écologique responsable, on nous culpabilise (alors que beaucoup d'entre nous sont tout de même bien conscients de la situation réelle) pendant que les grandes entreprises polluent à coeur joie, au vu et su de tous.
 La pollution de la population sur un plan domestique n'est rien au regard de celle développée par les industriels avec le blanc-seing de nos politiciens. 
Le futur est entre nos mains parce que nous sommes le présent, nous nous devons d'agir parce que tout simplement, c'est nous qui sommes là. 
L'appel de la vie sera-t'il plus fort que l'appel des profits?
Jack nous met face à nos réalités quotidiennes, face à des choses que nous savons souvent, face à des réalités que nous fuyons parfois, face aux multiples défis d'aujourd'hui et de demain.
"Il n'y a pas de lutte à problème unique car nous ne vivons pas des vies à problème unique"
Audre Lorde



L’énergie sale à l’origine de l’injustice climatique !
https://vimeo.com/190861005 
***********************************************************************
Injustices climatiques 
par +A. Randomjack du Climatoblogue


Je suis sorti de ma sécurisante science pour vous parler en toute humanité.
Pour introduire cet article, commençons par rappeler que 50% des émissions de gaz à effet serre sont produites par les 10% les plus riches de la population ; en bref, la majorité des occidentaux : Nous. La Chine ne vient que de prendre le premier rang des émetteurs. Ils se mettent rapidement aux énergies renouvelables, mais c'est dû au mécontentement de la population prise dans le smog toxique.

Source : The Guardian
Le 10% suivant produit 50% des émissions restantes et ainsi de suite pour chaque tranche de 10% successive...

Les coraux, plantes et animaux n'ont pas accès à la justice ; mais s'ils organisaient quand même un recours collectif? Heureusement que le ridicule ne tue pas sinon nous serions tous mort depuis longtemps.
_________________

On me dit souvent : "Ne t'en fais pas avec les changements climatiques, tu seras mort quand le pire passera..."

Ouais, on peut voir ça comme ça, mais je n'ai pas choisi ma date de naissance, j'aurais pu ne jamais naître ou venir au monde dans 25 ans. Vous avez choisi vous?

Par pur hasard, j'habite dans un pays riche et je suis donc plus à l'abri que tous ceux, beaucoup plus nombreux, venus au monde dans des pays pauvres. 

Je n'ai pas choisi la couleur de ma peau non-plus ; nous sommes tous le fruit du hasard et c'est possiblement le seul motif pour croire que nous sommes tous égaux car la couleur de notre peau, notre bagage génétique, le pays et les conditions sociales dans lesquelles nous sommes né(e)s et même notre sexe sont tous des sources d'inégalités.
_________________

Nous savons où nous en sommes et où nous allons ; mais le chemin est inconnu. Comment avons nous fait pour nous mener au bord du gouffre? Ça commencé il y a 10 000 ans...

En créant l'agriculture, nous avons mis en route deux machines infernales pour la biosphère ;

1- L'agriculture est basée sur l'invasion, le dérangement, le dérèglement d'un écosystème.
On défriche, on laboure, on intoxique l'eau et les sols pour produire plus pour nourrir plus de personnes ; cela provoque l'assèchement des sols et il faut donc y amener de l'eau, ce qui dérègle un autre écosystème ; c'est une cascade de catastrophes sans fin pour les écosystèmes.

La destruction des écosystèmes est la cause principale de l'extinction d'espèces à notre époque. Les estimations varient, mais à chaque jour, 100 à 200 espèces disparaissent... pour toujours. J'y pense souvent à ces espèces "disparues pour toujours de l'Univers" avant de m'endormir...
2- Les inégalités sociales se sont pointées à cause de l'agriculture.
En étudiant toutes les cités antiques où l'agriculture a débuté, les archéologues ont constaté le même scénario : il y a toujours une plus grosse maison rattachée à un grenier qui contenait les réserves : une maison de riches. C'est eux qui contrôlaient la nourriture et fort possiblement d'autres ressources ainsi que la politique et la religion qui étaient indissociables à cette époque.
La classe dominante était née... À cette lointaine époque, la classe dominante devait représenter 1% de la population ; ça ne vous rappelle pas quelque chose?
Les forêts nous précèdent et nous laissons des déserts derrière nous.
L'agriculture nous a permis la croissance exponentielle de la population. Nous sommes 7,5 milliards d'humains à ce moment critique de notre courte histoire...

Pour aider à comprendre la valeur de ce nombre,

1 milliard de secondes = 31 ans et 7 mois.
http://jo-kheops.skyrock.com/3008356865-Croissance-demographique-souhaitable-article-tres-long-mais-a-lire-de.html
Puisque nous sommes dans les gros chiffres, Bill Gates a une fortune évaluée à 79.3 milliards de $ US comme on le constate sur la liste des personnes les plus riches sur Wikipédia FR.
Pas de liste des personnes les plus heureuses, mais ce ne sont certainement pas les mêmes...
____________

La transition de chasseur/cueilleur à la vie agricole n'a pas été sans conséquences pour nous non-plus : sédentarité, nourriture moins adaptée à notre antique biologie héritée de nos ancêtres, perte du contact avec la nature qui nous faisait nous interroger au lieu de travailler toute la journée, l'échine courbée... Tout ça a dû aussi avoir des conséquences sur notre psychologie et nos comportements ; ça doit avoir provoqué des dérèglements...
Les gens se comportent  maintenant en troupeau ; ils ont toujours un oeil sur leurs voisins pour voir si leurs propres comportements sont "normaux". 
________
Déjà, des gens doivent quitter leur lieu de résidence à cause des changements climatiques que ce soit dans l'Arctique, sur certaines îles basses du Pacifique, le long des rivages sur les continents ou même en pleine ville suite à de véritables déluges.
Japon 2015 Suite à des pluies diluviennes. Si on regarde de près, on voit des gens sur les balcons et dans les maisons... Ça pourrait être moi.
Les résidents du village eskimo d'Inupiat ont pris la décision de déménager leur village pourtant établi à cet endroit depuis des siècles. Mais pourront-ils payer ce déménagement? 
Qui devrait payer? Qu'ont-ils fait pour contribuer au réchauffement global et mériter ceci?
Source en Anglais
La situation sur les îles basses du Pacifique ressemble déjà à ceci...
Source à lire : Outremers 360°

Bangladesh : quand le sol disparaît sous l'eau. Source en Anglais :
Report: Climate change may pose threat to economic growth


Cet article antérieur est inspiré d'une des vidéos du "Yoda du Climat", le très célèbre James Hansen et dans laquelle il explique qu'en plus de les précipiter dans un monde au climat de plus en plus impropre à la survie, que les générations de demain devront dépenser des sommes incommensurables pour tenter de rétablir un climat propre à la survie.

Mais c'est nous les générations actuelles, qui devrions au moins commencer à prendre conscience de l'importance et de l'urgence de la situation et à tenter de rétablir la situation autrement qu'avec des voeux pieux...

Ce sont des gestes concrets qu'il nous faut poser. Nous devons absolument restreindre notre consommation, source des gaz à effet de serre et de la pollution qui nous tue.  En inde, 2 personnes à la minute meurent directement des causes de la pollution atmosphérique, source.

Nous devons nous battre contre nos institutions, nos gouvernements pour les forcer à poser des actes pour le bien de tous et non seulement pour le 1% le plus fortuné, c'est-à-dire les propriétaires des grandes corporations qui font des milliards sans se soucier du reste de la populace ni de notre mince biosphère. Pour les mêmes raisons, nous devons nous battre contre nous-mêmes, contre notre pulsion consumériste qui n'apporte qu'une satisfaction éphémère, comme toutes les dépendances..


Je ne sais pas comment au juste sera le futur, mais j'imagine d'abord des gens appauvris qui devront possiblement payer cher pour de l'eau décontaminée, pour de l'air qui soit respirable, pour de la nourriture raréfiée, pour soigner les maladies plus nombreuses ; une sorte d’âge sombre et dystopien dans lequel les conflits de toutes tailles occuperont la plupart des gens la plupart du temps... Mais ça pourrait être encore bien pire...

Si un jour les humains du futur, s'il en reste, découvrent le moyen de voyager vers le passé, ils vont venir nous botter le postérieur. Mais si le voyage vers le passé était possible, nos postérieurs seraient déjà meurtris :-)
Le futur commence aujourd'hui, à nous de le changer, à nous de résister, surtout à nous-même.
Un nouveau jour se lève, ce qui nous brouille la conscience se dissipe ; le futur commence maintenant. Quels seront mes choix et mes actions pour tenter de protéger la Vie?  
A.Randomjack