LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: leskavesserebiffent@gmail.com/


lundi 11 décembre 2017

Lire Délivre: Le Commerce des Mots


"Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots"
Jean Jaurès


Travailler moins pour lire plus, tel est l'un de nos credos, alors on a lu ce week-end...
Lire délivre à la Kave, et notre espace article littéraire du jour présente le bouquin d'une moqueuse, éructeuse, talentueuse et bien sûr rebiffeuse:
j'ai nommé Madame Caroline Bordczyk Aka Victoryne Moqkeuz pour son dernier livre

Le Commerce des Mots (éditions Bordczyk)

Roman d'anticipation se déroulant sur fond de dérèglement climatique dans un monde géré par un gouvernement mondial, c'est un livre assez court mais percutant, emmêlant ses personnages dans un Monde en proie au chaos, alors qu'on le sait bien que ça finira comme ça si on continue nos conneries, mais ça vous le savez déjà...
Malgré ce "décor" peu enthousiasmant, l'éructeuse auteure nous fait passer du rire à l'inquiétude ou à l'interrogation avec légèreté, humour et pertinence.
Les sujets traités durant le récit sont graves et furieusement d'actualité, ce qui ajoute de l'intensité à la lecture, et le féminisme de bon aloi de Victoryne ne manque pas de mettre du piquant dans le roman. Politique, écologie, rapport homme-femme, ou évocation de personnages contemporains bien connus, elle nous plonge dans un univers assez glauque tout de même, mais avec un ton caustique, voire sarcastique qui ne laisse pas indifférent.
Bref, on a aimé ce "commerce des mots" à la Kave qu'on a dévoré ce week-end, et on en fait donc la promotion avec plaisir, vu que les mots sont aussi un peu notre fond de commerce chez les kavistes, et quand l'auteure est une rebiffeuse assumée, là on dit bravo Madame!
Alors n'hésitez-pas, commandez-le, un prix militant est possible dixit l'auteure!
Procurez-vous ce livre ou d'autres du même auteure puisqu'elle a déjà commis plusieurs autres forfaits d'écriture... Qui sème les mots récolte la lecture.



Les liens pour aller plus loin:



http://eructeuse.unblog.fr/



Un grand merci à +Victoryne Moqkeuz pour son travail et son humour
Tu reviens quand tu voudras à notre comptoir!
La biz qui claque... Et on t'adresse un pouce comme ça...


Rebiffement votre!
YES OUI KAVE!

2 commentaires:

  1. Avec plaisir pour l'humour, yes je kave ! Je vous envoie sous peu, "Adouceline L'Ogresse Enchanteresse" !

    RépondreSupprimer