LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: leskavesserebiffent@gmail.com/


mardi 17 octobre 2017

CHESTER BLOOD

"Il faut se rappeler du contexte dans lequel le punk a vu le jour. Il y avait beaucoup d’agitation sociale, d’émeutes raciales, de pauvreté. Tout à coup le punk est arrivé et il résumait complètement ce que je ressentais en tant que jeune : la frustration, l’ennui, la lassitude, et une rage terrible contre les règles et les contraintes. Le punk, c’était un grand coup de pied dans la fourmilière. On avait un sentiment de toute puissance. C’est la seule fois, à ma connaissance, où l’autorité était en plein désarroi. Elle ne savait pas comment réagir. C’était le chaos" 
(Jeff Horton, 100 Club, London Beat - La bande-son de la révolte, Arte, 2017).



L'illustrateur à crête s'expose au comptoir pour quelques oeuvres bien senties...
Que des inédits mes amis, qu'on se le dise:
With Bloody Chester, Punk is not dead!

Le lien FB de Chester: