LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: krixlegaulois@gmail.com/

mardi 20 décembre 2016

The Moyen-Âge Returns

"Le multiculturalisme est la seule bonne réponse. Le métissage est la vérité de ce qui fait l'identité nationale française." Michel Onfray



Le racisme n'est pas une opinion, c'est un délit.

Au comptoir kaviste, on se contrefout des élections de Miss.
 Limite (ou pas limite d'ailleurs), on trouve ça pas génial pour l'image de la femme, avec toutes ces jeunes filles formatées, reflétant une image féminine uniforme, longiligne, toutes sur le même modèle. 
Prises en exemple par les jeunes filles, ces "Miss" donnent une image faussée de ce que sont les femmes dans la vie réelle. 
Si demain, on arrêtait ce genre de concours, on ne serait point déçu au zinc des Kaves.
Mais les choses lues et entendues sur le net, à la radio à propos de cette élection Miss france 2017 poussent à grincer des dents puissance 1000.
Une gamine de 18 ans se retrouve à se faire vilipender et insulter pour sa couleur de peau, sans oublier qu'un sentiment simple envahit certains: La Jalousie brut.
Pire, c'est une métisse, alors vous vous rendez compte, ça veut dire qu'un blanc et une noire ont fait l'amour ensemble, ils ont eu un enfant mélangé, oh my God quel crime de lèse-majesté!

Il parait qu'on est au 21ème siècle, mais certains vivent encore au moyen-âge.

Chronique du racisme ordinaire, on pourrit cette fille à peine couronnée, et certains poussent l'inculture à déclarer que "la Guyane n'est pas en France" où que cette miss ne serait pas représentative de notre pays. 
Sérieux?

La tentation est grande de pourrir ces fieffés margoulins à la manière dont ils l'ont fait pour cette jeune demoiselle.
 Mais après réflexion, ce serait leur faire déjà trop d'honneur. 
Les racistes chez les Kaves se rebiffent, c'est un peu comme les Climatosceptiques, ils ont pas vraiment accès au comptoir.
On a d'ailleurs déjà versé trop d'encre numérique pour aujourd'hui à leur encontre.
En mettre trop serait du gâchis.

La Kave a eu une réaction épidermique sur les réseaux sociaux, puis on s'est versé un bon Irouléguy avec les kavistes Chester, Anonymiss Kréol, Ahmed, Ali, Sabine, Mamadou, Erick, Jack, Martin-Guy, Kate et consorts, en se disant qu'après tout l'essentiel c'est que nous, on était bien mieux à se conjuguer au collectif participatif métissé plutôt qu'à un entre-soi haineux de quelques bas de plafond qu'on va laisser se noyer avec une tempête dans un verre d'eau.

Le moyen-âge en mode 21ème siècle est de retour, il s'affiche partout dans les radios et les réseaux sociaux. Une fois de plus, les Dom-Tom doivent apprécier.

Naturellement, on ne pouvait conclure ce billet qu'en faisant honneur à Michel Audiard dans Le cave se rebiffe: 
"Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait"



YES OUI KAVE!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire