LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: krixlegaulois@gmail.com/

mardi 6 décembre 2016

La Valse à Mille Chiffres

"La vie est un éternel problème, et l'histoire aussi, et tout. Il s'ajoute sans cesse des chiffres à l'addition. D'une roue qui tourne, comment pouvez-vous compter les rayons ?" Correspondance, à Mlle Leroyer de Chantepie de Gustave Flaubert



Au comptoir de la Kave, on n'est pas comptable de nos mots, on ne donne pas crédit à toutes les statistiques, mais certains chiffres donnent à réfléchir, font rugir ou procurent de l'effroi.
Tous ces chiffres sont facilement trouvables...partout. 
Vous les connaissez peut-être déjà ou non.
Remerciements à des sites comme Inform'action, le Monde Diplomatique et bien d'autres qui alertent sans cesse sur les chiffres qui vont se dérouler sous vos yeux.
Voici une valse à mille chiffres donnée dans un joyeux bordel, mélangeant tous les sentiments, toutes les émotions ressenties au zinc kaviste depuis des mois, des années, voire des décennies.


La Valse à Mille Chiffres.

150 millions d'années, comme le temps que sont restés sur terre les dinosaures avant de disparaitre quasi accidentellement, L'humain en est à 200 000 ans et détruit par lui-même ses chances de survie.

240 milliards de $, comme le prix que coûterait le prix dans le monde de l'éradication de la faim de la pauvreté, de l'eau potable pour tous ainsi que de la sécurité sanitaire. les dépenses militaires s'élèvent, elles, à 1750 milliards de $...

50%, comme l'augmentation des SDF en trois ans dans les rues françaises, un peu plus de 140 000 personnes sont dehors cet hiver.

6730, comme le nombre de SDF morts dans nos rue sur les trois dernières années, l'indifférence est un bon moyen d'éradiquer le "problème" SDF.

14%, comme le nombre de SDF diplômés de l'enseignement supérieur.

30 000, comme le nombre d'enfants SDF dans les rues de France.

132,5 millions, comme le nombre de repas distribués par les restos du coeur.
 En 1985, le chiffre s'élevait à 8,5 millions de repas.

31000, comme le nombre de prostitués battant le pavé en France en ce moment même.

3 millions 500 000, comme le nombre de chômeurs en France. 
Le nombre de demandeurs d'emploi de longue durée (DELD) au sens de l'Insee, c'est-à-dire le nombre de chômeurs de catégories A, B et C inscrits à Pôle Emploi depuis un an ou plus, a explosé ces dernières années en France métropolitaine. 
Il a bondi de… 147% depuis juin 2008, pour atteindre les 2 415 800 inscrits en octobre 2016 (hors DOM TOM). 

40 kilos, comme la masse de prospectus publicitaire que reçoit chaque français dans sa boite aux lettres chaque année, soit 18 milliards de prospectus pour un poids de 830 000 tonnes de papier qui finissent à la poubelle. Mettez un autocollant Stop pub, finissons-en avec cette hérésie.

13 millions, comme le nombre d'hectares de forêts qui disparaissent chaque année; les forêts abritent 80 % de la biodiversité terrestre.

20, comme en nombre de degrés la température anormale en Arctique actuellement s'élevant à 20 degrés au dessus des normales saisonnières comme dirait Evelyne Dhéliat...

1/7, comme le nombre d'enfants respirant un air toxique dans le Monde, deux milliards d'enfants sont exposés à des niveaux de pollutions trop importants, et fatalement nous avec.

62 millions, comme le nombre de filles privées d'éducation dans le monde.

1O millions de dollars US comme le nombre de millions dans le Monde Par Minute que nous donnons via nos taxes à l'industrie des combustibles fossiles.

4 millions, comme le nombre de morts en Irak, Pakistan et Afghanistan depuis 1990.

Plus d'1 milliard, comme le nombre de voitures en circulation dans le monde.
 En 2010, 1.015 millions de voitures ont été recensées aux quatre coins du monde, contre 980 millions en 2009. 
Soit 35 millions de véhicules supplémentaires en un an ou 95.500 chaque jour !

42%, comme la population active mondiale travaillant et vivant de l'agriculture alors que l'agriculture ne représente que 4% du PIB mondial.

3,5%, comme le nombre d'agriculteurs en France, ils sont passés de 6,3 millions en 1955 à 500 000 aujourd'hui, sachant que leur profession a l'un des plus forts taux de suicide en France.

10, comme le nombre de sociétés qui contrôlent presque tout ce que nous mangeons et buvons



« CES SOCIÉTÉS SONT SI PUISSANTES QUE LEURS POLITIQUES PEUVENT AVOIR UN IMPACT MAJEUR SUR LES RÉGIMES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES PERSONNES DANS LE MONDE, AINSI QUE SUR L’ENVIRONNEMENT»  A NOTÉ ALEXANDER EM HESS DANS USA TODAY .

Le PDG de Nestlé a d'ailleurs déclaré qu'il considérait que l'eau était un produit comme les autres et qu'elle devait être entièrement privatisée sans que cela ne puisse choquer quiconque.

"Le fait que l’on puisse compter sur seulement deux mains ceux qui contrôlent nos produits au supermarché est une pensée bizarre, mais une prise de conscience bien nécessaire. 

Plus inquiétant encore, il n’y a pas que la malbouffe qui est impliquée. 
À cause de ces sociétés géantes , il est extrêmement difficile pour les startups et les petites entreprises de faire concurrence. 
De plus, les marques naturelles ont été également rachetées pour la plupart. 
Beaucoup de nos alternatives préférées sont maintenant détenus par les entreprises que nous essayons d’éviter , comme Coca-Cola et General Mills.

Ce qui est également inquiétant, c’est l’impact environnemental de ces entreprises sur la santé de notre planète. 
Comme l’a rapporté Business Insider, « le Big 10 a émis 263,7 millions de tonnes d’émissions de gaz à effet de serre en 2013 et si ces entreprises étaient une nation, ce serait le 25ème pays le plus polluant dans le monde. »

Il est donc préférable de faire des emplettes sur les marchés de vos agriculteurs locaux, et de continuer à faire des recherches en ce qui concerne les marques à petite échelle que vous aimez, car elles pourraient être rachetées à n’importe quel moment."  Source planète info.

2,5, comme le nombre de litres d'eau nécessaire pour faire un litre de coca.

7, comme le nombre de kilos de céréales qu'il faut pour produire un kilo de viande, et l'on ne parlera pas du nombre de litres d'eau pour cela...


7, comme le nombre d'espèces différentes d'abeilles placées sur la liste des espèces en voie d'extinction.

12 millions, comme le nombre d'enfants africains orphelins de leurs parents morts du SIDA en une année.

80, comme les quatre-vingts plus grosses fortunes au monde qui possèdent autant que les 3,5 milliards les plus pauvres. En 2016, le patrimoine cumulé des 1% les plus riches dépassera celui des 99% restants.

100% comme le choix d'une commune de faire une cantine intégralement bio pour leurs enfants. Actuellement, seuls 46% des cantines françaises proposent plus ou moins des menus à base de produits issus de l'agriculture biologique.

1,6 milliards d'Euros, comme le coût réel d'une route de 12km sur le littoral de la Réunion alors qu'un réunionnais  sur deux vit sous le seuil de pauvreté.

25%, comme l'enrichissement des 500 plus grandes fortunes de France sur la dernière année.

370 millions d'euros, comme le revenu cumulé de la vente des maillots de joueurs de Football, pendant ce temps 37000 personnes meurent de faim chaque jour.

1096 euros, comme le smic mensuel, à titre de comparaison, un patron du CAC 40 touche en moyenne 347 000 euros par mois, soit 30 minutes de travail pour toucher le smic mensuel.

Des milliards et des milliards, comme ce qui a été versé aux banques pendant les 25 000 crises successives qui ont parsemé les cinquante dernières années. 
A ce niveau, cela n'est plus une crise, mais bien un système organisé.

Cette liste pourrait être prolongée encore et encore.
L'impact humain est si intense sur la planète que nous vivons comme si rien ne pouvait nous atteindre, comme si nous étions... Dieu.
Alors à la Kave, ne croyant déjà pas en quelques divinités que ce soit, si ce n'est la mère nature, l'Humain doit changer. Maintenant. 
Refuser de changer notre mode de vie, de pensée et d'action est un non-sens.
L'argent ne se boit pas, ne se mange pas, ne se respire pas.
Dans quel monde voulons-nous vivre? 
Dans quel monde voulons-nous voir nos enfants, nos petits-enfants évoluer et grandir?
Pour tous ces chiffres, ils existent des solutions parfois et souvent déjà existantes, des innovations concrètes, des alternatives, alors clairement...
 On attend quoi?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire