LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: leskavesserebiffent@gmail.com/


dimanche 28 janvier 2018

Les Attardés du Bocal


"Parfois je me sens comme le dernier biscuit dans le bocal; cassé et seul"



Spécial dédicace à tous les attardés du bocal...

En décembre 2016, la kave se fendait d'un article dégoulinant d'huile de palme à propos de la pâte à tartiner de la merde et des emmerdes. ça s'appelait Nut...hélas et ça se passait par là:

Devoir remettre le couvert sur ce sujet  est attristant assurément, mais sur le zinc, parfois rien de tel qu'une légère saillie verbale accompagné d'un verre de Saint Amour pour ambiancer les kavistes et redonner un sourire parfois difficile à garder tant l'Humain peut être désespérant. 


Entendons-nous bien, derrière le comptoir de la kave, votre propre tenancier a déconné, a fauté, a pêché, a acheté la pâte célèbre pour ses enfants et pour lui-même.
Mais ça c'était avant, il y a fort fort longtemps.
Depuis, l'information est passée par là et fauté, j'ai arrêté. 
Je ne culpabilise pas car en fait, je n'étais pas conscient à cette époque que ce simple geste d'achat envers un produit ancien dans l'alimentation de supermarché entrainait tout un tas de conséquences néfastes envers la faune, la flore, l'écologie, la santé, l'économie et tout le toutim. Je ne savais pas et c'était un tort, je suis certainement loin d'être le seul d'ailleurs, mais ce n'est pas une raison pour se dédouaner de ses propres erreurs, alors boycott  bien ordonné commence par soi-même.

Bien sûr, je regrette de n'avoir pas été plus attentif et plus réactif, mais mon ignorance fût heureusement levée et l'essentiel était que dorénavant, Ferrero c'était fini.
Mon porte-monnaie (même s'il est chiche) étant sans aucun doute plus puissant que mon bulletin de vote, je décidai de boycotter l'addictive pâte marron et de propager la nouvelle auprès de mes congénères. Cela semblait marcher plutôt pas mal d'ailleurs, j'ai même vu la recette maison pâte chocolat noisette fleurir un peu partout. A ce moment précis, on se dit que le message est passé, passe et passera. Encore et encore et encore.

Et puis est arrivée cette semaine de l'an de grâce 2018 en ce mois de janvier, où des émeutes au nutegras se sont déroulées dans nos formidables supermarchés.
On n'oubliera pas cependant que des scènes similaires se déroulent pour d'autres produits lors de diverses promos de soldes ou évènements type Black Fuckin' Friday.
C'est enfoncé des portes de saloon de dire à quel point les grandes marques, les grands magasins et la grande distribution sont passées maîtres dans l'art de rendre hystériques des consommateurs à l'affût de la moindre ristourne soi-disante in.ra.table.
Ceci me fait penser à un kaviste habitué qui me disait fort justement dans un commentaire:
"Si tu veux savoir où en est notre société à l'heure actuelle et où elle va, assieds-toi au beau milieu d'un centre commercial et regarde."

Mais je m'égare, je me disperse, je me ventile, je ressers un verre de saint Amour à tous, revenons à nos bocaux, attardons-nous sur les attardés du bocal qui sont représentés dans toute cette scène surréaliste filmée en long en large et en travers cette semaine, et dont vous avez un aperçu plus haut dans l'article.
Ne vous-y-trompez pas, les attardés sont plus nombreux que l'on croit, et pas forcément représentés à l'image. Le bocal est plus large encore... 


Ce qu'on voit à l'image: La promo faramineuse, les clients, la sécurité inutile, l'hystérie, l'indécence, le délire consumériste poussé à son paroxysme. 


Ce qu'on ne voit pas à l'image: Le type qui a cogité sur la promo, le type qui a validé la promo, les patrons de supermarché, la marque qui se frotte les mains, les arbres abattus pour la fabrication, les espèces d'animaux sacrifiés, le gras sur les hanches et les fesses déposé, la santé un peu plus dégradée, la connerie toujours plus aggravée (ah si ça on le voit....)



Cela est un tout où chacun a son rôle à jouer dans la grande pièce de la surconsommation. 
Tout est là, tout est résumée dans cette scène ordinaire de la vie dissolue de l'Homo consumerus. Les humains sont devenus fous, mais ça date pas d'hier.
Ce que j'ai ressenti sur l'instant face à cette folie collective?
On est foutu.
Oui vous avez raison, de grands penseurs analyseront la chose bien mieux que moi, je suis un tantinet réducteur avec cette pensée, mais ça venait du cœur...


Acheter du Nutella nuit gravement à une liste pléthorique de choses en ce bas-monde.
Oh bien sûr, cela n'équivaut pas une bonne vieille guerre ou autres plaisirs humains violents en diable, mais cela contribue à sa manière à pourrir notre monde un peu plus chaque jour.
Il serait pourtant si simple d'éradiquer ce bocal en rouge et noir de l'histoire de  la consommation, si aisé de le dégager à grands coups de pompes dans le fondement, il suffirait de le boycotter. Définitivement. Tous. Ensemble. Maintenant. On attend quoi?
Le boycott est une arme, utilisons-le massivement.

#Jycroisencore #Réveillons-nous #Boycott

Finissons ce billet de manière ludique.
Faites une expérience les kavistes (que j'ai testé), imprimez la 1ère vignette de cet article, et scotchez-la bien en vue sur un rayon de N******* dans un supermarché de votre coin.
Attendez et regardez ce qui se passe; vous me raconterez dans les commentaires...
Ca nous fera des histoires à raconter au coin du comptoir



Wow j'allais pas finir cette tournée sans liens...
Il y aura tout de même une chose qui m'aura tartiné de rire cette semaine sur ce sujet nutellesque, la news "gorafiesque" et le démenti dantesque, ah les petites joies du net...



Pétition pour ceux qui avancent dans le bocal et pas qui s'attardent...

N'oubliez pas...

 Les Orang outans ont aussi un gros big up pour les attardés du bocal...
#BOYCOTT 
YES OUI KAVE !