LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: krixlegaulois@gmail.com/

samedi 27 août 2016

Constitution: La grande inconnue?

"Il devrait y avoir en toute constitution un centre de résistance contre le pouvoir prédominant, et par conséquent dans une constitution démocratique un moyen de résistance contre la démocratie."
John Stuart Mill



Questionné par un journaliste sur la constitution, un député dont je ne citerais pas le nom a eu une réponse symptomatique du niveau de nos joyeux lurons de l'assemblée nationale:
-"Quand avez-vous lu pour la dernière fois la constitution?"
-"Euh l'article 1, vous voulez dire?"
-"Oui, enfin non, la constitution dans son ensemble"
-"Euh...Jamais..."
...
La méconnaissance de ce texte n'est pas l'apanage que de la représentation nationale. Avec le temps, nous-mêmes, citoyens en faisons abstraction, et même si nous l'avons plus ou moins étudié à l'école, elle aurait tendance à sortir de nos esprits.
Hors, il y recèle plusieurs articles, rappelant qu'il reste quelques bribes de pouvoir dévolues au peuple!
Cet article 28 de la déclaration des droits de l'homme en est une preuve vivante, amis kavistes, bien sûr c'est un article datant de 1789, mais il me parait tellement chargé en vérité et bon sens!
Je fais partie de ceux qui pensent que notre constitution(de 1958) qui est la norme juridique suprême,  doit être profondément révisée, même si certains articles garderont toute leur saveur, leur importance, mais le problème, c'est que cette constitution est une belle inconnue aux mains des politiciens d'envergure nationale et décidant de s'en jouer à tout-va, voire de l'ignorer.
Non seulement, j'aimerais une révision et une certaine réécriture, mais je voudrais également la mort de la Vème république pour instaurer une 6ème afin, entre autre, de mettre fin à notre monarchie républicaine et cette médiocratie installée avec force par le biais de dirigeants manipulateurs qui se sont servis de la constitution pour en détourner le sens profond et qui donc parfois, ne la connaisse même pas véritablement.
Nous vivons une époque très difficile en France, et pourtant nous avons la chance de vivre dans un pays magnifique, chantre de la laicité qui est unique au monde, pays plein de charme avec sa culture de la gastronomie, du bon vivre, du pluralisme, d'une biodiversité relativement préservée sur certains aspects, mais étrangement, nous avons laissé aux mains de quelques uns les décisions fondamentales pour tous les autres.
Le Français passe pour un râleur arrogant à l'étranger, et pourtant, tous nos congénères des autres pays rêvent de venir un jour chez nous pour toutes les raisons citées plus haut, et aussi car nous représentons une certaine forme d'idéal de liberté.
Et le paradoxe fait que nous sommes dorénavant incapables de nous élever contre une minorité dirigeante, alors que c'est justement le propre du peuple français de savoir se rebeller quand la caste dirigeante fait de l'abus de pouvoir un mode de vie.
La société civile doit réinvestir le champ politique et ne plus servir de paillasson à quelques cravatés assis sur leurs privilèges.
Lisez, relisez la constitution, confrontez-vous au système, mettez-le face à ses incohérences et luttez.

Résultat de recherche d'images pour "constitution"

L'assemblée nationale, c'est la nation toute entière, pas quelques 577 nantis, nous sommes 65 millions, nous sommes légion.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire