LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: leskavesserebiffent@gmail.com/


dimanche 1 avril 2018

Parce Que Le Poétik rebiffeur

"J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable. Je fixais des vertiges." Arthur Rimbaud



PARCE QUE


Tu ne croyais plus en rien
Même pas au lendemain ,
Tu étais sans soleil
Même pas une étincelle ,
Tu étais le silence
Le coeur en abstinence ....


Et puis un petit rien
Mène au surlendemain ,
Du soleil en pagaille
Des milliers d'hirondelles ,
C'était la délivrance
Bonheur et insouciance ...


Aujourd'hui quand tu y penses
Loin de toi ce brouillard ,
Que tu ne voulais pas voir ,
Qui était dans tes yeux ...
Maintenant que tu avances
Tu n'es plus trouillarde ,
Tu as envie de croire
Qu'il est beau d'être heureuse ...
Parce que tu le veux ...
C'est que tu crois en toi
Avec ou sans moi ,
Parce que tu le veux ...
Que je lève les yeux ,
Et mon coeur est radieux ,
Parce que je le veux ...


Avec pas grand-chose
Arrosé de volonté ,
Du soleil dans les idées ,
Des fleurs dans les pensées ,
Du courage ,
Et croire en soi ,
Aller plus loin ,
Que tu n'avais osé ,
Chercher l'oxygène ,
Aller avec soi ....



Frédéric . F . 04-04-2018




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire