LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: krixlegaulois@gmail.com/

mardi 4 juillet 2017

Le Plastique, c'est Fantastiquement Dramatique

"Chaque minute dans le monde, ce ne sont pas moins d’un million de bouteilles plastiques qui sont vendues."


Sujet déjà évoqué maintes fois à la Kave, mais encore et toujours à l'actualité, le plastique a tout envahi grâce à l'aide consentie de l'Homme et sa propension incroyable à tout dégueulasser partout où il met les pieds. Rappelons que le plastique est un produit pétrolier ; et quand on connaît cette industrie, on déteste le plastique mille fois plus!
 Le plastique se consomme sous bien des formes, les bouteilles sont l'un des maillons de la chaîne effroyable. Plusieurs études et analyses ont été faites ces dernières années, le constat est au-delà de l'alarmant, du terrifiant. 

Le plastique c'est pas fantastique, c'est dramatique.

"Les chiffres démentiels de la consommation de bouteilles en plastique dans le monde.
500 milliards, c'est le nombre impressionnant de bouteilles plastique qui pourraient être vendues chaque année dans le monde, dès 2021, si rien ne change."

Yoann de Docuclimat nous livre une analyse concise de la situation: 

"Le plastique est omniprésent dans nos vies, indispensable à la société moderne qui n’aurait pu croître sans lui, or nous oublions souvent qu’il est le principal polluant de notre planète. Issu du pétrole, et émettant donc par ailleurs du CO2, sa fabrication nécessite l’emploi de nombres de produits chimiques très toxiques qui sont aujourd’hui disséminés dans tous les écosystèmes de la planète et notamment dans les océans et écosystèmes côtiers. 
Les micro-fragments de plastique, dont la durée de vie est inconnue des scientifiques, asphyxient oiseaux, poissons et autres animaux et invertébrés. 
Véritables bombes chimiques, ils attirent aussi tous les polluants de notre monde moderne que nous retrouvons ensuite dans notre assiette via leur concentration dans la chaîne alimentaire !"

La pollution dû au plastique pourrait être aussi dangereuse pour le monde que le changement climatique !



C'est bien ce qui ressort de l'enquête du guardian :

La production de plastique explose littéralement de par le monde et envahit tous les écosystèmes, même l'Arctique et l'Antarctique, encore il y a peu préservés ! 
La production en plastique devrait ainsi doubler dans les 20 prochaines années et quadrupler d'ici 2050 !

Vous imaginez forcement les millions de bouteilles et autres déchets en plastique flottant dans les océans, or le plus grand danger ne se trouve pas là...
Plus insidieux, il résulte de la macro-fragmentation, puis de la micro-fragmentation et enfin de la nano-fragmentation de ces déchets dans les océans. 
En effet, pour produire du plastique, en améliorer ses propriétés, diversifier son utilisation, mieux le conserver, etc..., l'industrie utilise des milliers de produits chimiques différents dont des perturbateurs endocriniens et la polymérisation complexe du plastique entraîne une dégradation sans déstructuration de la matière en éléments minéraux simples.



Or, à part une seule espèce de bactérie connue aujourd'hui qui arriverait à digérer une partie du plastique, la majeure partie de des micro et nano-fragments avec tout leur corollaire de produits chimiques se retrouvent à dériver dans les océans et ce surement pour des milliers d'années !
Les organismes océaniques les absorbent ainsi (même le plancton, à la base de toute la vie des océans) au fil du temps et les concentrent dans leur organisme avec des conséquences à moyen-long terme encore peu prévisibles, mais assurément néfastes.
Et devinez qui on retrouve au bout de la chaine alimentaire, poissons, mammifères et l'être humain bien entendu, sachant que tout ces produits chimiques et fragments de plastique auront été concentrés en remontant la chaine alimentaire...

La vie des océans déjà gravement en danger pour les raisons que l'on connait, pourraient finir par être achevée par notre consommation moderne d'un produit qui nous est devenu indispensable et omniprésent (ordinateurs, ustensiles, contenants, électroménager, voitures, etc...etc...).
Mais entre l'extinction de la vie des océans ( et la notre assurément) et un confort tout relatif à court terme, vous choisiriez quoi ? 
Il est temps que nous arrêtions notre folie consumériste et réapprenions à vivre sans plastique ! 
Mais pour cela, le boycott ou les alternatives ne suffiront pas, l'industrie trouvera toujours de nouveaux consommateurs prêt à privilégier leur confort.

Alors on fait quoi ?...

Le graphique que je mets en image (évolution de la production de plastique dans le monde) montre à quel point on fonce littéralement dans le mur...


Voir aussi le documentaire sur le plastique que j'avais mis sur mon blog :
https://docuclimat.com/2017/02/27/documentaire-le-plastique-la-menace-sur-les-oceans-de-la-pollution-la-plus-importante-sur-terre/

Et qu'on ne parle pas d'économie circulaire ou de recyclage, c'est du greenwashing pur et simple de l'industrie ! Comment recycler les produits chimiques, où iront-ils ? Et que dire de la dépense d'énergie consacré au recyclage et à la refabrication de plastique ?
En sachant de plus que le plastique est constitué de polymères complexes impossibles à recycler à 100%, ce qui fait qu'il faut continuer à produire du plastique pour finaliser le produit recyclé (et oui on nous berne bel et bien avec le recyclage...).
Et pendant ce temps là, cela permet à l'industrie de continuer à produire du plastique en nous laissant nous concentrer sur cette fausse solution qui ne restera de toute manière qu'à la marge...

Yoann de Docuclimat