LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: krixlegaulois@gmail.com/

dimanche 30 août 2015

Katch à Kave: Par dessus la 3ème corde!

LET’S GET RRRRRRREADY TO RRRRUMBLE!!!!




"On dit que le catch est une religion au Mexique, un sport au japon et une farce aux états-unis.
Les milieux autorisés par l'autorité du catch.


Highlights de mon match of the year 2015 jusqu'à preuve du contraire...


J'aime le catch professionnel.
J'avoue.
J'explique.
Selon vous, qui est le gentil, qui est le méchant?


Telle est la définition de Wikipédia du pro wrestling:

"Le catch, lutte professionnelle ou lutte au Québec et au Nouveau-Brunswick, est une forme d'art combinant performances sportives et théâtrales. Il se présente sous la forme de galas organisés par des compagnies itinérantes reproduisant les codes des sports de combat. Cette forme particulière de sport trouve ses origines dans lalutte gréco-romaine et la lutte libre auxquelles sont venus s’ajouter au fil du temps divers coups, des prises basées sur la force ou sur les projections et des manœuvres acrobatiques, plus ou moins sous l’inspiration de divers arts martiaux. Ce sport se place également dans le domaine du divertissement sportif.
Les résultats des combats sont toujours prédéterminés afin d’assurer le spectacle et de pouvoir « raconter une histoire ». De plus, l’impact des prises est moindre qu’il n’y paraît afin de prévenir les risques de blessure. L’aspect prédéterminé des matches a longtemps été tenu dans l'ignorance du public, mais il est désormais publiquement admis. Cependant, ceci n’est jamais discuté pendant la présentation des combats en eux-mêmes pour permettre la suspension consentie de l’incrédulitédu spectateur, spécifiquement appelé dans le catch « kayfabe ».Puisant ses origines dans les spectacles de foire itinérants américains duxixe siècle, le catch a évolué pour devenir un genre de spectacle à part entière comptant toutes sortes de spécificités propres à chaque région du monde selon leurs différences culturelles. En Amérique du Nord, c’est un secteur d'activité médiatique et commercial d'importance qui a connu plusieurs périodes de prééminence dans la culture populaire"


Tout est vrai. Dans les grandes lignes. J'adhère, je valide. Believe that.

Telle est ma définition de Kaviste sur l'art du catch:


Connaissez-vous les mots Kayfabe, Push, over, pinfall, suplex city, WWEWHC, Raw, intercontinental championship, Cherreau&Agius, Authority, best for Business, NXT, Lucha Underground, ROH, TNA, Macho Man, Tap out, submission machine, Ziggy, Brrrrock, this is awesome, Holy shit, Shield, Wyatt Family, Wrestlemania, powerslam, Tag Team, finisher, battle royale, Paul Heyman, Dead man, Face, Heel, Feud, ou autre étranglement des yeux?

Si oui, soyons amis.
Si non, ayons une discussion. Damn.



Le catch, si on le considère sous  l'angle d'une série TV scriptant des combats et offrant un show ininterrompu avec des histoires dignes de soap-operas, en y ajoutant bien sûr le facteur "bagarre" et la dimension "compétition et titres", est selon moi un univers passionnant, en perpétuelle évolution, 365 jours par an,  un univers particulier dont les héros et les (très) méchants sont à la fois des athlètes exceptionnels de haut niveau et des acteurs plus ou moins convaincants selon le talent de chacun et l'antenne dont il bénéficie pour se mettre en avant face au public, seul presque maître à bord. 
Bien sûr, le résultat est inévitablement l'affrontement entre deux lascars patibulaires mais presque, un tantinet colorés et remontés comme des coucous...

COUCOU.
Cette discipline spectaculaire d'entertainement (divertissement) avec ses travers et ses défauts,se dresse au croisement du théâtre, du sport et du n'importe nawak absolu, le cirque, l'acrobatie, la démonstration de force, le ridicule, le potache, l'engagement, l'intensité,et le réel se confondent dans un déluge de combats dans le ring et au delà...parfois...souvent?
 Oui d'accord.
 Le spectateur de catch consent à suspendre son incrédulité le temps d'un match, d'un segment, d'une promo micro, d'un show et accepte le principe d'un scénario établi à l'avance, "booké" par des "bookers" et mis en musique par nos amis catcheurs. 
Don't try this at home or anywhere else.



Ce monde du catch existe depuis des décennies, remontant aux sources des forains.
 Il est maintenant aux mains de la surpuissante WWE manageant les shows comme Main-event, Superstars, Smackdown (le show bleu) Raw (le vaisseau amiral, le show rouge) NXT (la ligue de développement le show jaune) et 1 PPV par mois comme en septembre avec Night Of Champions. Bref tout va bien pour la WWE et son patron tout-puissant Vince MacMahon. 


Puissance de la WWE, allégorie.

Mais d'autres fédérations existent de par le monde, l'IWC (internet wrestling community) est un réseau actif qui suit ces fédés, et les "petits" proposent également du grand spectacle, de la voltige et des mandales, des histoires et querelles passionnantes, des ceintures parées d'or, des palmarès qui se font et se défont, le circuit indépendant est bien vivant. 
A tout seigneur tout honneur, je commence avec la Lucha Underground mon show favori sans conteste. Lucha Lucha Lucha!



 La Ring of Honor ROH qui devrait être diffusée sur l'Equipe21 prochainement, la NJPW
 New japan Pro Wrestling (Puroresu) fédération japonaise excellente difficile d'accès, la AAA fédération mexicaine où le catch aérien et les masques sont de rigueurs et bien d'autres encore. 
Le catch français peine à exister dans tout ça et reste confidentiel alors qu'il vécût une époque d'âge d'or, quelques fédérations existent malgré tout, l'ICWA ou surtout en Essonne la wrestling stars si je ne m'abuse...


Ouaip y a même un gars, André le géant qui s'appelle, y m'a piqué tout le starpower!

Le catch féminin aura sa place à la Kave aussi pasque les filles elles comptent pas pour des prunes, voire quelques autres trucs old school et vous saurez d'où vient mon attachement pour le catch au fur et à mesure des articles soumis à votre bonne lecture... 
A l'occasion, je vous proposerai quelques textes sur des événements passés, présents et futurs sur différentes fédérations. 
Pour en savoir plus, je vous recommande les liens catch du web donnés à droite de votre écran, en l'occurrence vous y trouverez (entre autre) les cahiers du catch, excellentissime site qui m'inspire et m'a même donné parfois la parole  dans leurs illustres colonnes, Krix Alternatif Val d'Essonne peut se trouver à des endroits inattendus... Je parlerais donc de cette étrange chose qu'est le catch en ce lieu underground entre deux dégustations de Chinon et de saint Pourçain... Certains de ces textes écrits par votre tenancier de cave seront bientôt déposés ici, et l'un d'entre eux sera une revue d'Ultima Lucha, Show spécial de Lucha Underground en Août 2015, ma cerise sur le gâteau catchesque, mon coup de la corde à linge dans ma face, mon suicide dive aux petits oignons...



Retrouvez moi dans cette rubrique Catch à Kave et voyons qui sera le Heel, qui sera le Face...


- Tu vas abandonner, oui?
  - Hmffmpffhmmmmmmmf
- C'est bien ce que je disais...
Ne fuyez pas la Kave, si vous n'aimez pas la lutte professionnelle, d'autres sections Kavistes vous happeront...
Mais ça, vous le savez déjà.


Section Catch à Kave *1