LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: krixlegaulois@gmail.com/

mercredi 8 mars 2017

LES FEMMES SE REBIFFENT

« Les femmes n’ont pas tort du tout quand elles refusent les règles de vie qui sont introduites au monde, d’autant que ce sont les hommes qui les ont faites sans elles. » Michel de Montaigne



Aujourd'hui, alors que c'est la journée internationale des droits de la femme, C’est une journée de manifestations à travers le monde pour faire entendre leurs revendications et célébrer aussi  les avancées, les acquis durement gagnés au fil des décennies.
En France, un mouvement de grève sera effectif à partir de 15H40 pour protester contre les inégalités salariales toujours en vigueur dans notre pays, la soi-disante terre de l'égalité. 
La kave avait déjà eu l'occasion dans un précédent article "Le bénévolat féminin" de présenter ce non-sens lors d'une précédente action le 7 novembre 2016.
Pourquoi 15h40?
Car cela correspond à l'écart de salaire entre hommes et femmes, au fait qu'à partir de cette heure-là, la majorité des femmes travaillent gratuitement, ce qu'aucun homme n'accepterait, n'est-ce pas les mecs...
Les discriminations, le harcèlement, les violences psychiques et physiques faites aux femmes dans le monde professionnel sont encore monnaie courante si j'ose dire...
Souffrant d'un écart de salaire de plus de 15% par rapport aux hommes, les femmes sont toujours en première ligne dans ce combat qui me parait pourtant d'un autre âge, tellement il est fou que la France n'est pas encore "régularisée" cette situation honteuse, surtout quand l'on sait que les femmes ont souvent deux "jobs" à plein temps, n'est-ce pas les mecs...

Alors au comptoir kaviste, le comptoir se conjugue régulièrement au féminin, on donne souvent aux femmes l'occasion de s'exprimer et pour leur rendre hommage, voici un florilège de liens kavistes où les auteures nous parlent de différents sujets leur tenant à coeur, mais nous concernant tous:








Si vous fouillez un peu le comptoir kaviste, vous retrouverez encore bien d'autres articles écrits par les femmes kavistes ;)
Alors les gars, faisons preuve de solidarité, accompagnons les femmes dans ce mouvement de protestation et sortons dans la rue cet après-midi pour soutenir ce mouvement légitime face à une situation grotesque et digne du moyen-âge.
Les gars, n'offrez-pas des fleurs à ces dames aujourd'hui, mais plutôt un poing levé bien haut en solidarité avec les femmes en cette journée de manifestation.
Le bénévolat féminin est censé être révolu, mais la lutte continue.